Les dessous reprennent le dessus

Les dessous reprennent le dessus

Si grace à Brigitte, j'avais suivi de près l'évolution du gout, je demeurai neanmoins stupéfait et émerveillé des audaces de la haute corseterie. En plus des balconnets et des guépières, je découvris avec extase un grand corset à armature, sans bretelles, en nylon, avec un entre-seins très décolleté, corset très bellement ajouré avec plumetis à la main. D'autres étaient incrustés de dentelles, au point d'Alençon. Je vis des soutients gorges mi-satin, mi-dentelle des gaines en broché avec de multiples découpes, des soufflets élastiques, des baleinés enfin pour maintenir le ventre, tout cela présenté sur de splendides filles...

Leave a Reply