Les dessous de la garçonne

Les dessous de la garçonne

Printemps, sur les champs-Elisées, lété l'automne passaient : j'atendait, et comme soeur Anne, je ne voyais rien venir. Obsédé par ma passion, je pensaias sans cesse aux lingeries féminines ou j'aurais voulu m'enfouir...

Leave a Reply